En date du 13 au 15 janvier 2020, une descente conjointe entre les Départements de la Recherche et Commercial de FOMI, l’ISABU, l’Université du Burundi/FABI, le Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et l’Elevage et les Journalistes de plusieurs radios émettant sur le territoire national a été organisée.

Ir Herménégilde Manyange, Directeur de la Recherche/FOMI

Cette descente avait un triple objectif. Comme le précise Ir. Herménégilde Manyange, Directeur de la Recherche de la société FOMI. Le premier objectif était de visiter les champs des agriculteurs pour constater ensemble l’état végétatif des cultures semées avec les engrais organo-minéraux fabriqués par la société FOMI pendant la saison culturale 2020A. Le second était de visiter les essais de détermination des doses économiquement rentables et agronomiquement productifs à vulgariser. Le troisième était de visiter les stocks des engrais FOMI pour constater avec toute l’équipe que toutes les zones du pays sont déjà approvisionnées en engrais FOMI en cette période où les agriculteurs se préparent pour la saison culturale 2020B. Les provinces concernées par cette descente étaient Bujumbura Mairie, Mwaro, Rutana, Gitega, Karusi, Muyinga, Ngozi et Kayanza.

Les champs visités dans toutes ces provinces présagent une bonne récolte malgré les pluies abondantes qui sont tombées sur tout le territoire national. L’on a vu également que toutes les zones visitées avaient au moins 10 tonnes d’engrais.

Egide NIYUKURI, Directeur Commercial/FOMI en stock de zone Gisozi/Mwaro

Egide NIYUKURI, Directeur Commercial à la société FOMI a rassuré les journalistes que non seulement les zones sur l’itinéraire étaient servies mais aussi partout dans le pays, les stocks zonaux possèdent aujourd’hui des engrais pour la saison prochaine 2020B. Il a précisé que c’est la toute première fois que les engrais arrivent dans les stocks au niveau des zones avant le 15 janvier de l’année. Quant aux essais de détermination des doses, les essais installés dans les six stations de recherche de l’ISABU ont été visitées.

A Bujumbura au siège ISABU (essai du riz), à Gisozi (essais du haricot, maïs et pomme de terre), à Bukemba (essais de haricot, riz, maïs et coton), à Ndebe (essai du riz), à Karusi (essai de maïs), à Kayanza (essais du haricot et pomme de terre)

Les chercheurs qui étaient présents lors de la descente (FOMI, ISABU, UB/FABI) ont signalé qu’ils attendent à de bons résultats vis-à-vis de l’état végétatif dans lequel se trouvent les essais.

 

                                                                                               Jean de Dieu NIYONKURU